Ou plutôt parlez…on vous écoute !!!

Voilà l’histoire…

Cela fait plusieurs années que nous rêvions de proposer aux résidants de Psynergie des ateliers artistiques, des espaces d’expression où y déposer un ressenti, une façon d’appréhender le monde, partager une idée, créer à plusieurs…bref des moments de plaisir et d’échanges autour d’un support artistique.

Suite à un heureux hasard, les choses ont pu se mettre en place. Le point de départ est une envie commune entre Vinciane Zech (animatrice/réalisatrice) et Psynergie, celle de proposer ce type d’atelier.

Mais n’ayant pas de budget spécifique pour ce type de projet, Vinciane a lancé la piste d’une demande de fonds, un dossier de candidature a donc été envoyé à la fondation Roi Baudouin et à notre plus grande surprise, nous avons été sélectionnés !

Suite à cela, le projet a rapidement démarré et les différents étapes pour aboutir à la création d’un film fait par les résidants s’est très vite enchainé.

La rencontre de Vinciane avec l’institution et les habitants s’est faite  via les réunions communautaires, les réunions d’équipe et lors d’activités du Centre-Lieu.

Cette façon de s’apprivoiser en douceur a été moteur et facilitateur pour les deux parties.

Assez naturellement Vinciane a fait partie de la vie de Psynergie durant un mois et des liens se sont rapidement crées  avec l’équipe et les résidants. De ce lien de confiance est née une vidéo dont tous sont très fiers.

Cette réalisation est le résultat d’un projet novateur, durant le mois de tournage, un groupe de 20 résidants s’est mobilisé pour participer aux ateliers, ils se sont filmés, ont partagé un peu d’eux-mêmes et de leur intimité.

Chacun trouvant une place différente, tantôt devant la caméra, tantôt aux commandes de celle-ci…

Les ateliers ont consisté en des moments d’écriture collective, des micro-trottoirs, des échanges et des discussions, la vidéo finale est un condensé des nombreuses heures gravées sur la pellicule…

Ce projet est avant tout une belle aventure humaine, il a permis de mettre en valeur la singularité et les atouts de chacun, évitant les généralités, il dé-stigmatise les personnes souffrant de maladie mentale.

Cette expérience artistique est un réel succès, elle est porteuse de sens et dynamique pour la vie de l’institution. A quand le prochain projet ?

 

Ce que je veux montrer de moi