La première prise de contact a lieu avec la(le)  coordinatrice(eur) par téléphone. Par principe, toute demande est examinée. Le refus d’emblée est exceptionnel.

  • Le candidat est invité (seul ou accompagné) à un ou plusieurs entretiens préliminaires avec la coordinatrice au bureau de Jambes.

Si celle-ci ne décèle pas de motif de refus, elle invite le candidat à prendre rendez-vous avec le médecin psychiatre, le docteur Van Audenrode.

 

Le candidat prend rendez-vous et rencontre le médecin psychiatre à son cabinet à Jambes. Cet entretien est destiné à confirmer la présence d’une pathologie psychiatrique et à poser un autre regard, complémentaire sur la demande. Parfois, il se peut qu’un rapport médical soit demandé afin d’étayer la candidature.

 

  • Coordinatrice(eur) et médecin présentent la candidature à l’équipe. Différents cas de figure sont envisagés : acceptation, report ou refus.

 

Dans le même temps s’ébauche l’orientation concrète du candidat en fonction de son profil, des places disponibles, des occupants des maisons (pathologies, âge, sexe).

Si la candidature est acceptée, le résidant peut intégrer une villa plus ou moins rapidement en fonction des places disponibles ou être mis sur une liste d’attente.

 

Cohabitation des sexes et des pathologies :

Psynergie a choisi de ne pas spécialiser les différents lieux de vie. Ainsi, des personnes confrontées à différents types de pathologies peuvent cohabiter. Toutes les habitations sont mixtes.